IMG_20201024_203353.jpg

TRAVAUX ECOLO

Mars 2021, en montagne ardéchoise, se dessine un projet endurant : rénover une vieille bâtisse avec des matériaux naturels et écologiques.

01.11.2021


 
CONTEXTE
 
Depuis mars 2021, un projet de rénovation écologique d’une vieille bâtisse en pierre complète mon activité de commerçante. Elle se situe en montagne ardéchoise où le climat y est agréable : l’été, les nuits sont fraîches, et les journées chaudes (aux alentours de 30°C max) ; l’hiver, le climat se fait plus rude même si, avec le réchauffement climatique, les épisodes neigeux ne sont plus aussi importants. Aussi, je tiens à préciser que j’aime l’hiver, le froid, les nuits longues ou les journées courtes, la neige, les instants chauds près du feu de cheminée, bref, savourer chaque saison est pour moi appréciable et important.

 


 
MATÉRIAUX ÉCOLOGIQUES
 
Accompagnée par un architecte sensible à la rénovation écologique (Mr Vielfaure), le but est de, si possible, réemployer les matériaux naturels existants, et/ou d’investir dans des matériaux naturels (chanvre, chaux, bois, pierre…). Pour cela, les conseils et l’expérience d’un architecte sont plus que nécessaires. En effet, n’étant pas dans ce domaine, mes références d’achats sont : Leroy Merlin, Mr Bricolage, Brico Dépôt et bien d’autres. Or, jamais je n’ai pu voir dans ces rayons une mise en avant de matériaux naturels et respectueux. Pour plusieurs raisons : 

  • les matériaux “classiques” sont moins onéreux, 

  • les prix des gros fabricants défient toute concurrence

  • les grands groupes ont plus d'influence 

 
Je pourrais comparer ça à la mode : nous connaissons tous ZARA, H&M, Pimkie… mais connaissez-vous la petite marque lyonnaise, qui produit son pull “Saone” collection automne/hiver, en laine naturelle française ?

 


 
LA SANTÉ
 
Autres arguments d’une rénovation écologique : la santé. Nous sommes encore mal informés sur la composition des matériaux de construction et de rénovation de l’intérieur (et bien sûr de décoration). On y trouve : des COV (Composés Organiques Volatils) qui contribuent à la mauvaise qualité de l’air, et peuvent être irritants et allergènes, des perturbateurs endocriniens, des matériaux qui peuvent engendrer des transferts sur l’Homme (ex : le plastique). Les informations d'achats sont encore trop faibles et cela peut avoir des conséquences néfastes sur notre santé et celles des enfants en bas âge. La vigilance doit-être doublée pour les bébés rampants par exemple, puisqu’ils se trouvent en contact direct avec la matière. Ce sujet est vaste, cela pourrait faire l’objet d’un autre article. N’hésitez donc pas à me le faire savoir si vous êtes intéressés. Dans mon cas, les matériaux utilisés sont :

 

Parquet massif en châtaigner
de la région

Tomettes
fabriquées artisanalement avec de la terre locale par une entreprise de la région lyonnaise

Chaux
dalle en béton de chaux, adaptée au bâti ancien.
La chaux a l’avantage d’être un matériau respirant et donc permet à la maison de respirer


Brique de chaux/chanvre
isolation des murs intérieurs
 
Laine de bois
isolation de la toiture intérieure

Liège expansé
isolation phonique

Lauze (pierre)
couverture de toiture en lauze

Récupération de matériaux
anciens châssis de fenêtre pour créer des verrières, réutilisation de nombreux accessoires/meubles laissés par l’ancien propriétaire

 

L’unique utilisation d’un produit nocif a été le xylophène pour l’éradication des capricornes et vrillettes. Ce traitement a été effectué au début des travaux (maison non habitée). 

 

 
PRIX ET GAIN DE TEMPS
 
Les matériaux peuvent paraître plus chers, cependant il faut comparer ! Par exemple, dans mon cas, l'isolation des murs intérieurs en brique chaux/chanvre fait aussi office de cloisons par dessus lesquelles un enduit terre/paille sera la finition.
 
Dans une rénovation classique, peut être que les choix se seraient portées sur :
- une isolation en laine de verre
- des plaques de plâtre (lourdes et finitions contraignantes, poussières)
- de la peinture (odeur désagréable, COV, perturbateurs endocrinien)
 
De plus, nous essayons de maintenir le budget en récupérant au maximum. On sait tous que nous ne sommes jamais à l’abri d’une surprise (et cela fait partie de l’aventure de la rénovation) alors tout ce qui est récupéré est bon à prendre.
 



APPRÉCIABLE

Que c’est appréciable de travailler avec des matériaux naturels, qui ne sentent pas le chimique, qui sont en harmonie avec notre environnement. Les briques chaux/chanvre émanent une odeur de biscuit/café au lait. Elles sont faciles à poser et à la portée de tous. L’enduit terre paille n’est pas encore posé, je ne peux à l’heure actuelle m’y prononcer.
 

L’aventure ne fait que commencer. Vous pourrez suivre les avancées des travaux durant les prochains mois. 


Marie Tounette



Les bonnes adresses :
- Architecte : Mr Vielfaure
- Matériaux écologiques : L’art d’éco bâtir
- Tomettes artisanales : Les céramiques du Beaujolais